21 août 2018

21 août 2018

Voyage à Bali : 3 sites naturels à découvrir


Destination touristique par excellence, Bali a de quoi satisfaire les voyageurs en quête de détente, de découverte et d'évasion. Son riche patrimoine culturel et religieux, ses paysages diversifiés, ses plages de rêve, ses hôtels de luxe font partie de ses meilleurs atouts. Pour les amoureux de la nature, l'île des Dieux recèle également des sites exceptionnels à découvrir, dont voici quelques-uns d'entre eux.

Visiter la Monkey Forest à Ubud au cours d'un séjour à Bali


La Monkey Forest, en français « Forêt sacrée des singes », est l'un des sites les plus visités des amoureux de la nature dans le cadre d'un voyage à Bali. Située à Ubud, au sud de la Monkey Forest Road, elle attire les voyageurs pour sa végétation luxuriante, mais particulièrement, pour sa grande communauté de singes, plus précisément de macaques gris. Lors de votre exploration du site, vous découvrirez de vieux arbres de l'espèce Banyans avec d'épaisses et longues lianes touchant le sol. Tout au long de votre parcours, vous rencontrerez ces singes remarquables. Sachez toutefois que ces derniers sont parfois agressifs. De ce fait, évitez de les toucher ou de vous en approcher de trop près. Profitez de votre promenade dans la Monkey Forest pour y visiter le fameux temple sacré de Pura Dalem Agung.

Faire l'ascension du somptueux Mont Batur

Le mont Batur est un volcan du territoire balinais se trouvant au cœur de l'Indonésie. Ce volcan encore actif, culminant à 1 717 mètres, compte parmi les incontournables à découvrir lors de votre escapade à Bali. Si vous êtes amateurs de randonnée nature, laissez-vous tenter par la fabuleuse expérience de l'ascension du mont Batur. Pour atteindre son sommet, il vous faudra compter près de deux heures de marches. Pour les randonneurs expérimentés, il sera possible d'effectuer le parcours par leurs propres moyens, car les sentiers sont balisés. Pour les néophytes ou ceux qui envisagent de faire cette ascension pendant la nuit, il est recommandé de faire appel à un guide local. Une fois sur le sommet du mont Batur, vos efforts seront récompensés par le superbe panorama des paysages verdoyants aux alentours que vous pourrez admirer.

Se détendre dans la charmante localité de Kuta beach

Kuta beach est une commune balinaise se trouvant dans le sud de l'île. Elle attire principalement les vacanciers pour ses étendues de magnifiques plages ouvrant à un merveilleux séjour balnéaire. Ainsi, au cours de vos vacances à Bali, partez à la découverte de cette sublime ville côtière pour profiter de ses plages de rêve, mais également pour découvrir ses remarquables paysages faits de volcans et de rizières. Lors de votre séjour dans la commune, vous aurez l'opportunité de vous adonner à différentes activités nautiques, dont la baignade, la voile, les balades en bateau, etc. Dans la mesure où vous préférez rester sur la terre ferme, optez pour la visite de ses temples, tels que le Pura Penataran, Pura Batu Bolong ou encore le Pura Kalangan Majelangu. Pour terminer vos journées, dégustez les spécialités culinaires de la localité en vous attablant dans l'un de ses restaurants.


10 août 2018

10 août 2018

Hell's Gate : un parc national à la beauté extraordinaire à explorer lors d'un séjour au Kenya

Le parc national de Hell's Gate, fondé en 1984, offre un espace doté d'un concentré de nature à l'état brut. Il semble être l'endroit idéal pour les amateurs de sports et activités de plein air d'errer dans la nature. Il rassemble des richesses naturelles impressionnantes avec ses hautes falaises rouges, sa faune sauvage, monuments volcaniques, gorges et ses nombreux circuits de randonnées. Pour mieux apprécier ce sanctuaire de la nature, voici quelques informations et merveilles du parc national de Hell's Gate à découvrir durant un périple au Kenya.


Le parc national de Hell's Gate en quelques mots


Le parc national de Hell's Gate ou les Portes de l'Enfer est localisé au sud du Lac Naivasha à 90 km au nord-est de Nairobi. Bien que son nom soit menaçant, il abrite des merveilles naturelles impressionnantes. Bien que recouvrant seulement 68,25 km², le parc propose un espace de découverte attrayant. Il est le lieu de vie d'une grande variété d'espèces sauvages et de paysages époustouflants. 

Le panorama y est constitué de deux volcans éteints tels que Olkaria et Hobley's. Au cœur du parc, le Hell's Gate Gorge est orné de falaises rouges où on trouve les bouches volcaniques de la Central Tower et la Fischer's Tower. Dans les environs de ces dernières, on retrouve des sources d'eaux chaudes. En général, ce parc regorge de choses insolites à voir une fois durant un voyage au Kenya. Plusieurs options s'offrent donc aux visiteurs pour explorer ce site naturel. 

Il y a les possibilités de réaliser un classique safari en 4x4. Mais le safari à pied est l'alternative la plus insolite et la plus prisée dans le parc. Cette activité est possible dans ce parc en raison de l’inexistence de grands prédateurs. Dans ce cas, lors d'une visite guidée, les visiteurs auront l'opportunité d'approcher discrètement et d'observer la faune locale, notamment les girafes, les zèbres et d'autres espèces uniques. Sinon, il est aussi attrayant de se balader à vélo à travers les meilleurs endroits du site.

Les sites et les activités à réaliser au coeur parc durant son séjour au Kenya


Le parc national de Hell's Gate est un concentré de nature à l'état brut. Au cours des promenades, les chances sont importantes de rencontrer et observer des animaux sauvages, tels que les buffles, les damans ou encore les impalas. En arrivant au coeur du parc, on rejoint la Fisher Tower, qui un monument volcanique de 25 m de hauteur. Du côté des gorges de Njorowa, un chemin de randonnée permet de l'explorer. 

Deux heures de marche sont nécessaires pour admirer les nombreuses formations rocheuses présentes sur cette partie du site. Pour les plus courageux, le fameux Buffalo circuit est une expérience à découvrir. En général, il s'agit d'une boucle de 14 km qu'on parcoure en vélo ou en voiture. Il faut savoir que ce circuit est bien long, poussiéreux et difficile. Cependant, pour ceux qui ne peuvent pas emprunter ce circuit, il est toujours possible de reprendre une partie du Buffalo circuit, qui est le Twiga Loop. 

Ce sentier est plus court et moins ardu. Pour les amateurs d'escalade, la Ficher Tower est le spot idéal. Quant aux passionnés de balade en vélo, il est aussi possible d'inclure le tour du parc en Mountain bike. La liberté et les sensations seront au rendez-vous en déambulant à travers les merveilles du parc. Pour une détente assurer à la fin de sa visite, un plongeon dans une piscine thermale assurera la relaxation et la détente. 

04 juin 2018

04 juin 2018

Transport à Paris : votre mini-guide

Vous comptez vous rendre à Paris très prochainement ? Pour vous assurer un séjour réussi, il est primordial de vous renseigner sur la destination (hébergement, billet d’avion, transport sur place, etc.). Pour éviter les mauvaises surprises tout au long de votre séjour, il ne faut surtout pas négliger les moyens de locomotion sur place. Renseignez-vous bien sur ces derniers car vous risquez de vous perdre, surtout s’il s’agit de votre premier séjour dans la capitale. Suivez le guide !

Quid de la circulation à Paris ?

Avant toute chose, il est important de parler de la circulation à Paris. A noter que la ville figure dans le top 5 des villes les plus embouteillées du monde. Préparez-vous donc à cette éventualité une fois sur place, surtout durant les heures de pointe. Ainsi, trouver une place de stationnement n’est pas non plus chose aisée. Les voitures sont nombreuses que trouver un parking peut s’avérer un véritable casse-tête. A titre de rappel, notez que la circulation se fait à droite. Sachez aussi que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant et à l’arrière. Pour les deux roues, le port du casque est aussi obligatoire.

Aujourd’hui, force est de constater que les motos pullulent dans la ville, notamment les taxis motos paris. Ce service de transport rencontre un franc succès ces dernières années de par sa praticité et ses tarifs abordables.

Les types de transports en commun

Pour vos déplacements à Paris, vous aurez le choix entre les différents types de transports en commun. L’un des plus prisés, comme vu plus haut, reste les motos taxis ! Rapide et très pratique, ces derniers sont surtout utilisés par les hommes et femmes d’affaires qui séjournent à Paris. Cependant, les centrales de réservation proposent également des circuits à moto pour les vacanciers souhaitant découvrir la Ville Lumière autrement. Si vous voyagez en famille ou à plusieurs, il est tout à fait possible de réserver plusieurs taxis motos simultanément. Bref, en matière de transport, vous aurez le choix à Paris. Il y a également le métro, RER (Réseau Express Régional), bus, tramway… qui facilitent le quotidien des Parisiens. Ces transports desservent la ville et la banlieue.

La ville de Paris vous réserve mille et une surprises. Préparez-vous à vivre une aventure unique riche en découverte et en activités. Petits et grands y trouveront leur bonheur durant ce séjour dans la capitale de la France.

15 mars 2018

15 mars 2018

Escapade au Chili à la découverte des Palafitos de l'île de Chiloé



Un nombre grandissant d’amoureux du voyage se tournent vers le Chili pour leurs vacances. Ce pays offre en effet de belles perspectives en ce qui concerne les découvertes et la détente. De plus, diverses curiosités y sont présentées aux visiteurs pour égayer encore plus leur séjour dans les contrées costaricaines. Parmi les choses à ne surtout pas rater lors d’une escapade au Chili, on a les Palafitos de l’île de Chiloé. Ces petites merveilles d’architecture revêtent un caractère à la fois original et ornemental. Focus sur ces incontournables à voir durant un voyage au Chili.

La petite histoire des palafitos de Chiloé

Tout d’abord, il est intéressant de savoir que le mot « palafito » veut dire « maison sur pilotis ». Ensuite, il faut remarquer que les palafitos servaient auparavant (vers la fin du XIXe siècle) d’établissements commerciaux (magasins) et de sites d’hébergements (résidences, gîtes…). Ce n’est qu’au cours de l’année 1940 que les quartiers de palafitos se sont établis un peu partout à travers l’île de Chiloé.
Ils servaient de lieu de résidence aux paysans qui ont préféré rejoindre le bord de la mer pour échapper à l’épidémie qui a affecté la culture du principal aliment local (la pomme de terre). Toutefois, seul le quartier de Gamboa subsiste aujourd’hui en raison du tremblement de terre ainsi que du tsunami de 1960, qui ont ravagé la plupart de ces maisons. Partir au Chili sans passer par le Gamboa et admirer ses curieuses habitations représenterait des vacances incomplètes.

Un concept architectural original

La première caractéristique des palafitos de l’île de Chiloé est qu’ils sont construits en usant majoritairement le bois comme matériau. Cela s’explique par la popularité de la culture de cet élément sur l’île. Diverses essences ont été utilisées, parmi lesquels des bois nobles comme l’alerce, ou encore le coigüe. Ensuite, il faut s’attarder sur l’installation sur pilotis des maisons en bois.
En ce qui concerne l’aménagement extérieur des palafitos, on a de petits balcons et de magnifiques toitures, en bois, elles aussi. Pour ce qui est de la peinture, les teintes vives (bleu, jaune, rouge…) sont souvent utilisées. Enfin, l’intérieur des palafitos est en général spacieux et comporte des pièces classiques comme la cuisine, le séjour et le coin chambre. La décoration et le mobilier restent simples et sont modifiés en fonction des besoins de locataires.

Les palafitos : un endroit insolite où loger

La plupart des palafitos de l’île de Chiloé ont été spécialement aménagés pour pouvoir accueillir les vacanciers venus au Chili pour vivre une expérience authentique et incomparable. En effet, il est tout à fait possible pour les touristes de trouver une de ces maisons sur pilotis et d’y loger le temps d’un voyage sur le territoire chilien, et de plonger dans l’histoire de cette magnifique région. Ce genre de palafitos se présente souvent sous forme d’hôtel ou de gîte.

Où faire du shopping lors d'un séjour en Chine ?



Si durant votre séjour en Chine vous pensez faire des achats, sachez que chacune de ses villes possède leurs propres spécialités et une grande diversité de marchandises. Il se peut même que vous ayez du mal à vous décider ou que vous remplissiez trop vite vos bagages. Pour que vous puissiez profiter du plaisir du shopping en Chine, voici deux endroits où faire vos achats.


Wangfujing Street


Au cours de votre séjour en Chine, ne manquez pas de faire un tour à Wangfujing. C'est l'une des plus célèbres rues commerçantes de Pékin, la capitale chinoise, située dans le district de Dongcheng. Longue d'environ 810 mètres, cela vous prendra environ 30 minutes pour aller d'un bout à l'autre (de Wangfujing Nankou à Sun Dong An Plaza), et cela sans faire de lèche-vitrine. À chaque côté de la rue piétonne, vous apercevrez de nombreux magasins et centres commerciaux. Il y a par exemple le fameux Oriental Plaza, un grand complexe commercial qui propose des magasins de mode vendant des articles de marques du genre Trussardi, Miss Sixty et Costumeuomo.

Vous verrez également à Wangfujing Street des librairies, des magasins d'artisanat chinois, des boutiques qui vendent des jouets, des peintures, des objets antiques, des émaux cloisonnés et surtout des perles d’eau douce. Il est aussi recommandé de venir dans la soirée pour profiter des stands de nourriture proposant des plats de rue exotiques comme des insectes frits, des scorpions, des fruits de mer, ainsi que des abats d'animaux de boucherie.


Yuyuan Market


Le Yuyuan Market est un marché animé en plein air niché à Shanghai à côté du jardin éponyme, dans le district de Huangpu. En ce lieu, de nombreux touristes viennent pour l'artisanat traditionnel chinois, les objets uniques et les souvenirs à acheter, ou bien pour déguster les collations locales dans l'un des snacks de rue. Il y a des magasins spécialisés dans la vente des produits de soie : tapis en soie, éventails en soie, parapluies en soie, robes traditionnelles chinoises « qipao », etc.
Vous y trouverez également des peintures d'artistes folkloriques, des antiquités, des perles du lac Taihu, des articles en bambou et en rotin, des médicaments traditionnels chinois, de la calligraphie, de la poterie ou encore de vieux billets de banque. La nourriture est également populaire dans le marché de Yuyuan. Essayez par exemple de goûter au fameux xiǎolóngbāo qui est un plat de petits raviolis chinois cuits à l'étuvée, avec une farce de hachis de viande très juteuse. En effet, c'est vraiment agréable de rentrer chez soi avec de superbes souvenirs.

Que visiter lors d'un séjour à Denpasar en Indonésie ?




L'Indonésie égrène plus de 10 000 îles entre l'océan Indien et le Pacifique. Chaque île possède un caractère propre, comme l’île de Bali, réputée pour ses plages et ses temples. Pour tâter le pouls de l'île des dieux, comme elle est surnommée, un passage par Denpasar est immanquable. Située au sud de l'île, la capitale balinaise saura aussi bien satisfaire les passionnés d'histoire et de culture que les amoureux de la nature et du farniente.

Le Bajra Sandhi

Planté au milieu d'un jardin bien entretenu, ce monument, avec sa structure surmontée d'une haute tour est une ode à l'architecture balinaise. Il permet également de se familiariser avec l'histoire balinaise grâce à sa galerie de dioramas installée au deuxième étage. Depuis les étages supérieurs, le Bajra Sandhi offre une vue imprenable sur tout Denpasar. Un must-see lors de votre séjour en Indonésie !


Le temple Sakenan

Situé sur l'île de Serangan rattachée à Denpasar sud, ce temple est un des hauts lieux de la religion hindoue du sud de Bali. Datant du 5e siècle, ce sanctuaire arbore deux grands bâtiments construits en corail. Le temple se visite de préférence durant la fête du Kuninga, un événement notable du calendrier balinais célébré tous les 210 jours, accompagné de nombreuses manifestations, notamment de danses traditionnelles.


Le musée public provincial de Bali

Plus ancien musée balinais, le musée public provincial offre une riche introduction à l'art et à l'ethnographie locale. Le musée expose près de 10 000 pièces comprenant entre autres des objets utilisés durant les rituels, des ustensiles utilisés au quotidien, des peintures et des marionnettes wayang kulit. Cette impressionnante collection est répartie entre trois pavillons construits selon la pure tradition balinaise.


Le village culturel de Kertalangu

Agrémenté de rizières et de paillotes traditionnelles, ce village culturel est l'endroit parfait pour s'initier au mode de vie local. Ici, les visiteurs peuvent prendre des cours de danse traditionnelle balinaise, s'adonner à la peinture ou à la sculpture sur bois. Pour terminer la journée sur une note de bien-être, le village propose des rituels de soin balinais dans ses spas.


Sanur

Parmi les plages balinaises, celle de Sanur est une des plus appréciées. Avec ses 4 km de sable blanc, Sanur est un endroit privilégié des visiteurs qui souhaitent profiter des joies de la mer à Denpasar. Bien que ce tronçon de littoral ait vu fleurir quelques hôtels, il a su garder une part d'authenticité avec ses nombreuses embarcations traditionnelles colorées qui jalonnent son rivage.


Forêt de palétuviers de Ngurah Rai

Située dans le sud de Denpasar, cette immense mangrove garantit des immersions nature inédites. Pour parcourir cette vaste forêt étendue sur 1 375 ha, un grand de réseau de ponts en bois a été mis en place. Tout au long du parcours, il est également possible de se reposer dans les nombreux abris et de profiter de la vue depuis une tour de guet d'une trentaine de mètres de haut.

26 octobre 2017

26 octobre 2017

Tous savoir sur le vaporisateur à herbe


Le vaporisateur à herbe a de plus en plus de succès dans le secteur de la médecine naturelle et les plantes médicinales. Parfois utilisé pour la consommation de cannabis médical, ce genre d’appareils est également très performant pour la vaporisation de nombreuses autres plantes. Le vaporisateur à herbe vous est relativement inconnu, mais vous désirez en savoir plus en vue d’une utilisation régulière ou occasionnelle ? Voici quelques précisions importantes.


Le vaporisateur à herbe en quelques mots


Le vaporisateur à herbe est un appareil permettant d’extraire les principes actifs de certaines plantes par la chaleur. Ces principes actifs se dégagent alors sous forme de vapeur et leur consommation se fait par inhalation. La température maximale du vaporisateur est en général limitée à 230°C. La combustion des principes actifs commence en effet au-delà de cette température. Et en cas de combustion, on obtient de la fumée au lieu d’une vapeur.

Pour rappel, la vaporisation est largement moins nocive que la combustion. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le vaporisateur à herbe est très utilisé dans un cadre thérapeutique. Parlons par exemple de l’utilisation du cannabis médical pour profiter des vertus de ses principaux composants. Sachez qu’on profite mieux des bienfaits du delta-9 tétrahydrocannabinol (THC pour les intimes) et du cannabidiol (CBD) quand ils sont inhalés au lieu d’être fumés. En effet, la fumée contient jusqu’à plus de 4 000 composés chimiques, dont 50 sont cancérigènes.

On parle de cannabis thérapeutique parce que c’est la première plante à laquelle on pense dès qu’il est question de vaporisateur à herbe, mais cet avantage de la vapeur par rapport à la fumée est valable pour toutes les plantes médicinales.

Plusieurs fabricants se partagent ce marché


De plus en plus de consommateurs se tournent vers la vaporisation pour profiter des principes actifs des herbes et plantes médicinales sans les brûler. La demande est donc plus importante et plusieurs grandes marques se partagent ce marché. Prendre un vaporisateur à herbe par Docteur vaporisateur vous donne notamment accès à un large choix de fabricants connus.

La marque canadienne Arizer Tech fait par exemple partie des fabricants incontournables de vaporisateur à herbe. On peut également citer Karma Classic (anciennement DaVinci) qui est une marque américaine. Karma Classic est l’un des leaders des vaporisateurs modernes. Cette modernité est palpable évidemment au niveau des fonctionnalités du matériel, mais également au niveau du design.

D’autres marques sont évidemment à découvrir :


  • 7th Floor
  • Firefly
  • Eagle Bill
  • Aromed
  • Etc.


Que peut-on vaporiser avec un vaporisateur à herbe


Pratiquement toutes les plantes médicinales sont compatibles avec le vaporisateur à herbe à condition évidemment que l’inhalation soit la meilleure manière de profiter de leurs principes actifs. En effet, certaines plantes sont plus efficaces en infusion, en décoction ou par un autre procédé. En tout cas, celles qui peuvent être utilisées avec un vaporisateur à herbe sont diverses et variées :


  • La camomille comme relaxant. Elle améliore le sommeil et agit aussi sur le système digestif.
  • Le houblon pour mieux dormir. Son effet légèrement sédatif est très apprécié des consommateurs de cannabis thérapeutique.
  • Le thé pour ses effets stimulants.
  • Le thym pour soulager les douleurs gastriques et l’hypertension.
  • La mélisse pour ses effets sur le système nerveux, la circulation sanguine, les maux de tête… Cliquez-ici pour en savoir plus sur les bienfaits de la mélisse.
  • Etc.

Le vaporisateur à herbe est de plus en plus utilisé, surtout depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Beaucoup de gens se sont en effet mis à la vaporisation de tabac et ils se rendent compte au fur et à mesure de l’utilisation que le tabac et le cannabis ne sont pas les seules plantes à vaporiser. Pratiquement toutes les plantes médicinales peuvent l’être et ce, pour de nombreux bienfaits sur l’organisme. Et en plus du vaporisateur portable, beaucoup de consommateurs privilégient désormais le vaporisateur de salon.


LinkWithin

Related Posts with Thumbnails