09 juin 2014

09 juin 2014

5 raisons d’inscrire vos enfants en colonie de vacances cet été !

Les grandes vacances c’est toujours le casse-tête pour les parents qui travaillent. A moins d’avoir la chance de pouvoir faire garder ses enfants plusieurs semaines par leurs grands-parents, il n’existe souvent pas d’autres choix que d’inscrire ces derniers en centres d’animations. Cependant, on remarque que de moins en moins de parents se tournent vers les colonies de vacances. Depuis 1995, la fréquentation de colonies de vacances a fortement baissé pour les 5-19 ans, au profit des "mini-camps" des centres de loisirs. Une baisse qui peut notamment s’expliquer par un prix un peu élevé, et également par un manque de confiance vis-à-vis du personnel d’encadrement. Pourtant, la colonie a surtout beaucoup d’avantages pour les enfants… mais aussi pour les parents ! Voici donc cinq raisons qui pourraient vous donner l’envie de tenter l’expérience !

L’occasion de visiter des villes ou pays inconnus

Vous partez chaque été en vacances dans la même ville ? Que ce soit pour des questions pratiques ou familiales, on a vite fait de prendre ses petites habitudes pour les vacances. D’autant plus qu’il n’est pas toujours simple de partir en terre inconnue lorsque l’on est une famille nombreuse. Ainsi, la colonie peut être un bon moyen de faire découvrir une nouvelle ville, voire un nouveau pays, à votre enfant. Et qui sait, peut-être qu’il vous donnera envie d’y retourner tous ensemble pour, à son tour, vous faire visiter l’endroit ?

Vos enfants peuvent tester de nouvelles activités

Certes, pour beaucoup de parents, le coût – assez élevé - est un frein important à l’inscription de leurs enfants en colonie de vacances. Mais quand on réfléchit aux nombres d’activités proposées – et jamais obligatoires, rappelons-le – aux enfants, finalement le calcul est vite fait ! En effet, la plupart des colonies de vacances sont l’occasion de s’essayer à des sports comme le canoë, ou l’escalade, mais aussi à des pratiques culturelles comme la peinture, le théâtre ou la danse, selon le choix des animateurs et le type de colonie choisie. Pour les petits mordus de sport, on trouve également un très grand choix de colonies multisports.

Passer des vacances en amoureux

Cette année, les beaux-parents ne peuvent/veulent pas reprendre vos enfants une semaine, et pourtant vous mourriez d’envie de vous retrouver en amoureux… Raison de plus pour donner une chance aux colonies de vacances. Seulement après avoir testé vous-mêmes vous pourrez vous faire un avis et décider ou non de réitérer l’expérience l’année suivante. Et pendant au moins une semaine, à vous le farniente sur la plage en amoureux, les randonnées sans devoir attendre les enfants qui trainent des pieds, ou encore les restaurants en couple ! Tentant, non ?

Les colonies, ça vous change un enfant

En colonies de vacances, votre enfant n’a pas le choix : timide ou pas, il doit apprendre à vivre en communauté et à s’ouvrir à d’autres enfants de tout âge et tout horizon. A part le théâtre, on n’a pas encore trouvé mieux comme remède anti-timidité ! Enfin, tout au long de la colonie, les enfants sont encouragés à se comporter comme des grands en participant aux tâches commues ou encore en s’habillant seuls. Un excellent moyen de les faire gagner en autonomie en seulement quelques semaines.

Un encadrement assuré par des animateurs formés et passionnés

Beaucoup de parents ont du mal à confier leurs enfants à de parfaits inconnus. Il suffit de voir le film Nos Jours Heureux, qui - bien que poussé à l’extrême, pour le plaisir des zygomatiques - n’est finalement pas toujours si loin de la réalité… Pourtant, nous sommes un des rares pays qui a mis en place des formations rigoureuses dédiées à l’encadrement d’enfants en colonies ou centres d’animation. Ainsi, pour pouvoir obtenir un job d’animateur, la plupart des jeunes ont dû suivre une formation Bafa, qui se divise en trois étapes, dont un stage pratique. Les animateurs Bafa apprennent aussi bien à veiller à la sécurité et au bien-être des enfants, qu’à préparer et proposer des activités culturelles ou sportives. De plus, les centres et colonies de vacances sont régulièrement inspectés par la Jeunesse et Sports. Alors non… Ne vous cachez pas dans le wagon d’à côté pour vérifier que tout se passe bien pendant le voyage de votre enfant. Y’en a qui ont essayé – au moins dans Nos Jours Heureux, mais sans doute dans la vraie vie aussi -...ils ont eu des problèmes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails